Calculer le bon « wattage » Pour une pièce

CALCULER LE BON « WATTAGE »

POUR UNE PIÈCE

  • On peut calculer les besoins en chauffage d'une maison en watts.
  • Pour trouver la demande en chauffage effective, il faut tenir compte de la taille et du volume de la maison, de son orientation, de sa dimension, du nombre de fenêtres, du type d’isolation des murs et du toit.
  • Le nombre de watts = surface X 10 (pour les pièces avec plafonds standards de 8 pieds) ou surface X la hauteur X 1,25 (pour les pièces avec plafonds plus hauts que 8 pieds).
  • Dans une maison existante, on pourra ajouter des appareils de chauffage d’appoint, tels que des convecteurs ou même des aéroconvecteurs.


Il serait bien utile de connaître la formule magique qui nous donnerait précisément la quantité de chaleur requise pour chauffer telle ou telle pièce ou encore une maison au complet. Il existe heureusement quelques formules pour s’en rapprocher, mais qui viennent avec leur marge d’erreur plus ou moins importante. Pourquoi? Parce que les maisons ne se ressemblent pas toutes.

En effet, pour trouver la demande en chauffage effective, il faut tenir compte de la taille et du volume de la maison, de son orientation, de sa dimension, du nombre de fenêtres, du type d’isolation des murs et du toit, etc.

DEUX FORMULES UTILES

En général, la puissance requise pour le chauffage électrique est calculée en watts.

Pour calculer la puissance en watts, on multiplie la surface de la pièce en pieds par 10. Ainsi, pour une pièce de 20 pieds par 20 pieds, on obtient 400 pi2 multipliés par 10, ce qui donne 4 000 watts. Le nombre de watts = surface X 10. Ce résultat est valable pour des maisons comportant des pièces dont les plafonds ont 8 pieds de hauteur.

Dans le cas des maisons modernes ayant des plafonds supérieurs à 8 pieds, il faudra calculer 1,25 watts par pied cube. En tenant compte de l'exemple précédent, pour un plafond de 9 pieds, on obtient 400 pi2 X 9 X 1,25 = 4320 watts. Donc, le nombre de watts = surface X hauteur X 1,25.

Si vous soupçonnez que les murs ou les plafonds présentent des carences en isolation, n’hésitez pas à ajouter quelques points de pourcentage au calcul. Même chose dans le cas des murs ayant des fenêtres surdimensionnées. Dans une maison existante, on pourra, après calcul, ajouter des appareils de chauffage d’appoint, tels que des convecteurs ou même des aéroconvecteurs.

Au contraire, si une pièce est très fenêtrée et bien orientée par rapport au soleil, on pourra conserver le calcul régulier.

La meilleure appréciation des besoins en chauffage de la maison sera réalisée en additionnant les données de chacune des pièces.

En Amérique du Nord, les BTU/h sont parfois encore utilisés pour calculer la puissance de chauffage. Pour convertir les BTU en kW, utilisez la formule suivante : puissance (kW) = puissance (BTU/h) / 3412,14.

Dans le cas où l’on compte sur des plinthes électriques comme unique source de chauffage, ces dernières sont alors le plus souvent installées à la base des fenêtres afin d’obtenir la meilleure distribution de chaleur. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à diviser le total de watts requis par le nombre de fenêtres présentes.

Utilisez notre calculateur de chauffage :

Pour en savoir plus sur le type d’appareils de chauffage à utiliser pour une pièce en particulier ou pour la maison en entier, n’hésitez pas à consulter la page suivante.

En lien avec cet article