La différence entre 120 volts et 240 volts

  • Les principaux producteurs d’électricité d’Amérique du Nord fournissent au secteur résidentiel une tension de 120/240 volts.
  • Les produits de chauffage résidentiels fonctionnent habituellement avec du courant 240 volts.
  • Les différents disjoncteurs du panneau de distribution électrique ont pour but de protéger le câblage de distribution qui parcourt la maison.

Stelpro

Faut-il parler de 120/240 volts ou de 110/220 volts? Bien des gens se posent encore la question. Le 110/220 volts est devenu une appellation un peu folklorique toujours et largement incrustée dans la pensée populaire. Certaines personnes vont même jusqu’à parler de 115/230 volts. La confusion vient vraisemblablement du secteur industriel qui affiche différents chiffres sur les plaques signalétiques des appareils qu’ils fabriquent. Par souci de normalisation, il faut savoir que les principaux producteurs d’électricité d’Amérique du Nord fournissent au secteur résidentiel une tension de 120/240 volts avec des variations de plus ou moins 5 %.

Maintenant, quelle est la différence entre 120 volts et 240 volts? Pourquoi certains appareils fonctionnent-ils avec l’une ou l’autre de ces tensions? En fait, tout dépend de la demande nécessaire pour les actionner. Pour bien comprendre le phénomène électrique, imaginons que les appareils dont on se sert à la maison fonctionnent avec de l’eau. L’énergie requise serait ni plus ni moins que le débit d’eau dont un appareil aurait besoin pour fonctionner. On peut donc facilement imaginer qu’un simple téléviseur aurait besoin d’un débit d’eau beaucoup moins important qu’une sécheuse. Grossièrement et logiquement il faudrait alors compter sur un petit tuyau d’eau pour le téléviseur et sur un plus gros tuyau d’eau pour la sécheuse.

Laissons l’eau de côté et revenons aux électrons. Une prise de courant standard procurant 120 volts est généralement alimentée par un câble composé de trois fils : un fil thermique gainé de couleur (noir) qui transporte les électrons, un fil gainé blanc dit « neutre » et un fil cuivré dénudé de retour à la terre.

Un câble servant à alimenter une plinthe électrique, par exemple, fonctionnant sur le 240 volts possède trois fils : deux fils thermiques gainés de couleurs différentes (rouge et noir) transportant les électrons et un fil cuivré dénudé de retour à la terre.

Une prise servant à alimenter une cuisinière ou une sécheuse est alimentée, quant à elle, par quatre fils : deux fils thermiques gainés de couleurs différentes (rouge et noir) pour le transport des électrons, un fil gainé blanc neutre et un fil cuivré dénudé de retour à la terre. Dans ce cas, la cuisinière électrique ou la sécheuse a besoin de 240 volts (les deux fils de couleur pour alimenter ses éléments chauffants) et de 120 volts pour les accessoires, tels que l’écran témoin ou la fonction d’éclairage.

Généralement, vous aurez besoin de 240 volts pour brancher vos produits de chauffage dans la maison.

Finalement, il est bon de savoir que les différents disjoncteurs contenus dans le panneau de distribution électrique n’ont pas pour but de préserver les différents appareils dont on se sert régulièrement, mais bien de protéger le câblage de distribution qui parcourt la maison. Un disjoncteur de 30 A sur un circuit de 15 A peut faire surchauffer un câble et même mettre le feu à une cloison.

En lien avec cet article