Les thermostats électroniques

Les thermostats électroniques

Comme toute composante d’un système de chauffage électrique, les thermostats électroniques méritent eux aussi une attention particulière de votre part pour éviter que des incidents se produisent. Voici quelques méthodes simples pour éviter les risques.

EN QUOI CONSISTE UN THERMOSTAT ÉLECTRONIQUE DE LIGNE (POUR APPAREIL DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE)?

Le thermostat est l’élément de contrôle qui assure le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage. Il détecte la température ambiante de la pièce et module la puissance de l’appareil de chauffage selon le niveau de température ou de confort souhaité. Le thermostat donne ainsi la consigne voulue à l’appareil de chauffage afin d’atteindre et de maintenir la température ambiante que vous désirez. Le fait de régler le thermostat à une température plus élevée que celle réellement souhaitée ne génère pas davantage de puissance et ne permet pas de chauffer la pièce plus rapidement. Il suffit d’ajuster le thermostat à la température désirée et il contrôlera l’appareil de chauffage pour atteindre cette température le plus rapidement possible, puis il réduira la puissance de l’appareil pour la maintenir. La rapidité de chauffage d’un espace dépend essentiellement du type et de la puissance de l’unité de chauffage utilisée. Le niveau d’isolation de la pièce et le type de fenestration doivent également être pris en compte. Il est donc primordial que l’équipement de chauffage soit adéquatement sélectionné en fonction des paramètres de la pièce à chauffer. Les thermostats électroniques sont reconnus comme étant très efficaces et précis afin de procurer confort et économie d’énergie. En effet, ceux-ci comportent des capteurs de température précis jumelés à un système de modulation de puissance sophistiqué, ce qui assure une réaction rapide et minimise les variations entre la température ambiante et la température réglée sur le thermostat (précision de ± 0,5 °C). Cette technologie procure un niveau de confort grandement supérieur comparativement aux thermostats mécaniques.

L’INSTALLATION D’UN THERMOSTAT

Comme pour toute installation de produits électriques, les raccordements et branchements électriques d’un thermostat doivent être effectués par un électricien certifié respectant les codes de l’électricité et du bâtiment en vigueur dans votre région. Pour veiller à la sécurité de l’installation et au respect des normes et des termes de la garantie, le thermostat doit être installé selon les spécifications techniques établies par le fabricant (voir le guide de l’utilisateur fourni avec le produit). Un thermostat électronique doit obligatoirement être raccordé à une boîte électrique certifiée. La source d’alimentation doit être conforme aux spécifications du thermostat (habituellement de 120 V à 240 V). Les charges minimales et maximales doivent être respectées afin d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil de chauffage et d’éviter toute surchauffe du thermostat. Plus d’un appareil de chauffage peut être raccordé à un même thermostat; toutefois, la charge maximale doit toujours être respectée. Le système électrique doit être protégé par un disjoncteur ou un fusible approprié. Un dégagement suffisant doit être maintenu en périphérie du thermostat afin d’assurer une ventilation adéquate pour que la chaleur émise par le thermostat puisse se dissiper de façon sécuritaire.
Les thermostats ne possèdent pas toutes les mêmes caractéristiques. Ils sont conçus pour contrôler une puissance maximale de chauffage exprimée en watts. Il est important de vérifier les spécifications de votre thermostat pour veiller à ce qu’il réponde au besoin précis auquel vous le destinez. Le fonctionnement d’un thermostat électronique requiert l’alimentation de plusieurs composantes électroniques, ce qui génère de la chaleur, et ce, même lorsque l’équipement de chauffage n’est pas alimenté. Il est donc normal que votre thermostat électronique émette de la chaleur. Cette chaleur est évacuée de manière sécuritaire par l’entremise d’un dissipateur situé à l’intérieur du thermostat et par les ouvertures situées autour du thermostat. Une mauvaise sélection ou installation d’un thermostat électronique peut causer des dommages. Un thermostat électronique peut surchauffer, notamment si la charge est trop grande, si les connexions entre les fils d’alimentation et le thermostat ne sont pas bien faites, si une surtension anormale du réseau électrique survient ou si les ouvertures d’aération ne sont pas adéquatement dégagées. Si vous avez un doute au sujet du fonctionnement de votre thermostat électronique, soit en raison d’une surchauffe ou d’un noircissement au niveau du boîtier ou d’un mauvais fonctionnement de l’affichage, fermez immédiatement le disjoncteur ou le fusible correspondant dans votre panneau électrique et communiquez rapidement avec votre électricien pour qu’il procède à une inspection de votre installation.

LES THERMOSTATS STELPRO

Les thermostats électroniques STELPRO sont conçus et fabriqués au Québec depuis plus de 10 ans, et ce, selon de très hauts standards de qualité et de sécurité. Les thermostats STELPRO sont rigoureusement testés tout au long du processus de fabrication et une dernière fois avant l’emballage final. Tous les thermostats STELPRO sont homologués CSA et sont conformes aux normes nord-américaines applicables.

En lien avec cet article